Non, mon enfant n’est pas un tyran tout-puissant!

0
350

Si je te dis que ton enfant est « capricieux », « tout-puissant », « mal élevé », « autoritaire », » impatient », « tyrannique », « impoli » et encore tout un tas d’adjectifs négatifs, ça te parle ??

Parce que moi, oui…

Ma fille n’a même pas encore 5 ans et j’ai déjà entendu ces remarques désobligeantes un bon nombre de fois, un TROP grand nombre!

Ces réflexions ont été balancées par des inconnus croisés dans les magasins, une brocante, un parc, une salle d’attente ou tout autre lieu où j’étais en train de gérer une crise de mon enfant différent parce que oui, messieurs, dames, je parle bien ici de crise (autistique), d’un effondrement émotionnel et certainement pas de caprices!

Attends, pire!! Beaucoup de ses remarques m’ont été dites par des « professionnels » de la santé et de l’autisme!!!! Si, si, je te jure, c’est possible, je ne suis pas en train de déraisonner, c’est bel et bien du vécu!! Mais bon, relativisons, à ce stade de bêtise, je ne les appellerai pas des « professionnels », mais des charlatans de l’autisme!

Au tout début, je prenais très mal ces réflexions. Soit je rentrais en conflit avec ces personnes, soit j’étais trop occupée à gérer ma fille, mais la rage me consumait de l’intérieur, ce qui ne faisait qu’accentuer la crise de mon enfant.

Je suis passée aussi par un stade où ces paroles me blessaient profondément, car j’avais mal que l’on puisse penser cela de mon enfant chéri, moi qui connaissais si bien sa réalité et son état de souffrance.

Désormais, ces élucubrations ne m’atteignent plus du tout. Déjà, parce que je suis bien trop concentrée à calmer la douleur de ma fille à ce moment-là et à canaliser sa colère afin qu’elle ne se fasse pas mal ou qu’elle ne s’auto-mutile pas. Ensuite, parce que j’ai fini par comprendre que donner de l’importance à ce genre d’inepties me faisait du mal et ne m’aidait pas à avancer. Et enfin, parce que ça ne sert à rien de répondre à ce genre de personnes obtus et à l’esprit étriqué, je les plains même maintenant, car ils ne sont pas capables de voir au-delà des apparences et ça c’est bien triste pour eux.

J’ai beaucoup plus tendance à voir le côté positif des choses, car je suis persuadée que c’est comme cela qu’on profite de la vie et j’aime donc cultiver mon bonheur et celui de ma famille avec des choses positives.

Attention, je ne suis pas euphorique non plus quand il m’arrive un coup dur (il ne s’agit pas non plus d’avoir une vision naïve ou tronquée des choses); je suis anéantie, effondrée (d’autant plus de par mon hypersensibilité émotionnelle), mais je prends le temps d’accueillir ses émotions, sans les refouler, pour ensuite voir le verre à moitié plein.

C’est grâce à cette philosophie de vie que je peux tirer le positif de ces « mauvaises » expériences vécues à l’extérieur de notre cocon et pour un peu, je les remercierai tiens, ces personnes à la langue de vipère!

Oui, en fait, tu sais quoi?!

Je leur dis un grand MERCI parce que grâce à eux, j’ai pu me recentrer davantage sur le bien-être de ma fille, sans me soucier du regard des autres et ainsi pouvoir faire ce qui est nécessaire et bon pour elle et non pas ce que la croyance populaire ou la sacro-sainte psychanalyse intiment!

Parce qu’au final, il n’y a que moi, sa maman, qui vit son handicap invisible au quotidien, qui sait ce qui est bénéfique pour elle.

PARTAGER
Article précédentFoutu système!
Article suivantTon avenir
Femme, épouse, maman, excentrique, optimiste, rêveuse, tatouée, trop franche, utopique, hypersensible mais aussi râleuse, casanière, solitaire, têtue, impulsive... Voici un tout petit aperçu d’une petite picarde aspie et de ma personnalité atypique et étonnante!!