Hommage à toi, mon fils, pour ton 15e anniversaire

0
207

En ce mois de sensibilisation à l’autisme et pour souligner ton 15e anniversaire, je voulais te rendre hommage, mon fils, pour te dire à quel point je t’aime et je suis fière de toi…

15 ans déjà que tu partages ma vie. 15 ans de bonheur, mais aussi de défis. Depuis ton arrivée dans ce monde et même avant, déjà, tu étais différent. Alors que tu étais encore dans mon ventre, nous remarquions quelques anomalies lors de l’échographie… Une fin de grossesse plus difficile et un suivi médical en début de vie… Des difficultés à téter et à dormir, tu ne me laissais que très peu de répit…

Puis est venue la petite enfance. Tu franchissais toutes les étapes, mais à ton rythme à toi. Tu as parlé plus tard, marché plus tard, suivant pendant des mois ton ami poilu à quatre pattes! C’est seulement à l’arrivée de ta petite sœur que j’ai commencé à remarquer les premières différences…

Ton entrée à l’école n’a pas été de tout repos. Tu sollicitais beaucoup d’attention! Une éducatrice spécialisée devait te suivre dans toutes tes transitions. Et que dire de la première année. J’avais beau t’apporter tout le support nécessaire au niveau académique, tu n’étais pas disponible sur le plan du comportement… Mais malgré toutes tes difficultés, tu es parvenu à apprendre à lire, à écrire et à compter.

C’est à l’âge de 7 ans que le diagnostic est tombé. Après la manifestation d’un TDAH en maternelle, nous avons investigué davantage et ton autisme a été confirmé. C’est à partir de ce moment que plusieurs intervenants qualifiés ont croisé ta route pour te faire cheminer dans un parcours scolaire spécialisé. Tu as relevé le défi et terminé ton primaire avec brio. Jusqu’à ton entrée au secondaire où tout a basculé…

Une année pourtant charnière de ta scolarité. Une rentrée scolaire où rien n’était adapté. Trop de changements, trop d’anxiété, trop d’émotions, tu as explosé. Tu as été expulsé de l’école et c’est en centre de réadaptation que tu t’es retrouvé…

Après un an passé là-bas, tes comportements se sont stabilisés. Tu étais enfin prêt à réintégrer le système scolaire. Ne manquait plus qu’une école à te trouver. Une école mieux adaptée à tes besoins particuliers.

De nouvelles évaluations ont révélé d’autres particularités et un syndrome génétique rare t’a été diagnostiqué. Toute une équipe gravite maintenant autour de toi pour t’apprendre à mieux vivre en société. Je tiens d’ailleurs à remercier sincèrement chacune des personnes impliquées.

Depuis ce temps, tu as beaucoup évolué. Tu as gagné en maturité. Tu apprends à contrôler tes émotions et à mieux gérer ton anxiété. Tu as tellement de belles qualités! Tu es généreux, serviable, attentionné. Tu aimes faire plaisir aux autres et tu donnes sans compter. Tu es persévérant, combattant et résilient. Tu as traversé tant d’épreuves et chaque fois, tu t’es relevé. Et moi, j’étais et je serai toujours là, debout à tes côtés.

Je constate aujourd’hui tous les progrès que tu réalises jour après jour. Et rien ne remplit davantage mon cœur de bonheur et de fierté que de recevoir ce genre de message :

 « Bonjour Mme Turgeon, Nous vivons avec (fiston) présentement de très belles journées. Depuis le retour de la relâche, il a une belle attitude en classe. Il travaille bien et fait des efforts pour mieux contrôler ses émotions. Nous sommes très fières de lui. Le système d’émulation marche très bien. Il répond bien au système et il est capable de s’acheter des privilèges régulièrement. »

Je t’aime mon fils et je suis si fière de toi! Continue d’être la personne extraordinaire que tu es!

Bonne fête mon grand ado!

PARTAGER
Article précédentAvoir un enfant TSA
Article suivantLe jour où on a touché le fond
Enseignante en adaptation scolaire, spécialisée auprès de la clientèle vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), je côtoie la différence au quotidien depuis plus de 20 ans. Mère monoparentale de 3 magnifiques enfants, un garçon et deux filles, le hasard (ou le destin) aura voulu que fiston naisse avec un trouble envahissant du développement non-spécifié (ancienne appellation pour le TSA). Un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), beaucoup d'opposition, d'anxiété et d'impulsivité se sont également manifestés chez lui au fil des années. Suite à un parcours et à une scolarisation difficiles, de récentes évaluations ont été poussées plus loin, dont un test génétique, où il apparaît que fiston est porteur du syndrome XXYY, en plus de deux nouveaux diagnostics de SGT et de dysphasie. En mai 2013, j'ai créé la page Facebook Aide à domicile afin de trouver un accompagnateur pour fiston lors de la période estivale. La page changera plus tard de vocation, pour devenir Enfants différents besoins différents qui se veut davantage un réseau de recherche et de partage d’informations pour les parents, intervenants et toutes personnes concernées par la différence de nos enfants. Ce site Web est donc l’aboutissement de ma page et a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre de gens possible face à la différence sous toutes ses formes.