Fière de toi

0
316

On revient d’une sortie scolaire mon amour. Une journée mouvementée, mais qui t’a plus, je le sais. Aujourd’hui, je t’ai vu dans une partie de ton univers que je ne vois pas souvent, ton univers scolaire. Souvent, on me parle de toi, de tes forces, de tes faiblesses. Je sais que tu es une bonne personne, mais aujourd’hui, j’ai connu une autre partie de toi. Et cette partie, bien elle m’impressionne! Pas que je n’y croyais pas, mais de l’avoir vu, vécu avec toi, ce n’était plus seulement des ouï-dire, c’était bien réel.

Quand je t’ai vu aider un ami de ta classe, à maintes reprises, car ces muscles à lui ne sont pas aussi forts que les tiens et que malheureusement, il se fatigue vite. Quand je t’ai vu proposer ton aide à un ami pour tenir son sac pendant qu’il attachait son manteau. Quand je t’ai vu approcher un portefeuille orphelin sur un banc et que tu l’as rapporté aux autorités sans même penser une seule seconde à le garder pour toi. Puis, la cerise sur le sundae, quand tu as remarqué qu’un ami n’avait pas d’argent de surplus pour s’acheter un souvenir et que tu as offert le reste de tes sous de poche pour qu’il s’achète un petit présent bien mérité. Tu sais mon amour, je le savais au plus profond de moi que tu avais en toi tous les outils pour y arriver.

Quand on ne parle souvent que du mauvais, car oui le côté plus sombre parfois nous touche plus. Sûrement car les émotions qu’il apporte nous submergent trop, juste trop.

Quand je sais que parfois, toi aussi, ces émotions te claquent en plein visage. Aujourd’hui, sans vouloir aller dans la normalité, j’ai vu qu’une partie de mon « travail »  de maman, tu l’avais acquis.

Ça m’a donné de l’espoir, de la fierté, mais surtout, ça m’a permis de te connaître toi en société. Et je peux te dire que ce n’est pas toujours facile pour toi, mais tu y arriveras mon amour. Tu peux y arriver. Tu as tous les moyens pour y arriver.

Tu as travaillé fort pour beaucoup de choses, mais la gentillesse en toi lors de cette journée, ça c’est inné chez toi. Tu l’as et personne ne pourra te l’enlever.

Ensemble mon amour, contre vents et marées, on va y arriver.

PARTAGER
Article précédentAutisme, tu ne me fais plus peur
Article suivantL’espoir
Je suis maman d'un merveilleux garçon qui a un TDAH et un TSA sans déficience intellectuelle. J'ai toujours été sensible à la maladie et aux troubles mentaux, je suis d'ailleurs préposée aux bénéficiaires. Mon fils réussit à faire ressortir le meilleur de moi-même. Le but de mes textes est d'évacuer mais surtout de conscientiser le monde à la différence et aux troubles mentaux ainsi qu'à leurs aspects dans la vie de tous les jours. J'espère vous toucher par mes écrits autant que moi je suis touchée en les écrivant.