Quand tu agis avant de réfléchir…

0
264

Depuis l’âge de 9-10 ans, fiston fait des fugues. Pas des fugues comme en font tous les enfants de cet âge du genre « je me sauve de chez moi avec mon pack sac sur le dos et je reviens 15 minutes plus tard », mais plutôt « j’ai une idée en tête, je veux aller chez mon ami et j’y vais ». Son impulsivité liée à son TDAH, sa désobéissance aux règles liée à son trouble d’opposition ainsi que son inconscience du danger liée à son TSA font en sorte que fiston suit son instinct et se sauve!  Peu importe la permission ou les conséquences :  il agit avant de réfléchir.

Sa première fugue a eu lieu alors qu’il était chez son père. Dans ce temps-là, papa demeurait à une bonne distance de chez moi. Sa raison : il voulait venir jouer avec ses amis du quartier. Quand l’envie lui prenait, il partait tout bonnement, sans avertissement! Et son père de m’appeler pour le chercher durant des heures jusqu’à ce qu’on finisse par le retrouver… Certaines fois, il finissait par revenir de lui-même. Qu’on le surveillait ou non, s’il avait une idée en tête, il partait pour de bon!

Je me rappelle la fois où nous étions dehors avec ses sœurs. Fiston était à vélo et il est parti, direct devant moi, sans que je ne puisse faire quoi que ce soit! Il avait décidé qu’il ne voulait pas rentrer et rien n’allait l’en empêcher!

Une autre fois, il était parti de chez son père, encore à vélo, pour se rendre chez son ami qui habitait dans la ville voisine! Heureusement pour nous, il n’a jamais eu le temps de s’y rendre. Une âme charitable, qui trouvait louche que fiston soit seul à vélo à une heure aussi tardive, l’a reconduit chez son père.

Peu importe l’heure ou la température, en plein été ou au milieu de l’hiver, sous la pluie ou par un froid intense, quand fiston avait une idée en tête, il la suivait! Plus d’une fois, nous avons dû faire appel à la police pour le retrouver…

Mais LA FOIS où la goutte a fait déborder le vase, est celle où il s’est sauvé de chez moi en Roller Blade, passé 20h00 un soir de début d’automne, et qu’il s’est rendu tout près de son école qui se situe à 9 km de la maison! C’est un ado qui l’avait retrouvé et ramené chez lui. Sa mère avait alors tout de suite avisé la police qui le cherchait depuis près de deux heures!

Malgré nos interventions, nos avertissements ou nos précautions, que ce soit chez moi ou chez papa, fiston trouvait toujours le moyen de prendre la fuite! Puis un jour d’octobre, à la première édition du Salon de l’autisme TSA du Québec, j’ai découvert le bracelet-montre GPS de iLoc Technologies. Quelques mois plus tard, au retour du printemps, après avoir dû faire appel à la police à trois reprises dans la même semaine, le père a finalement pris la décision d’acheter la fameuse montre en question, malgré son coût assez élevé. Car de savoir où se trouve fiston en permanence et pouvoir le « tracker », ça n’a pas de prix!

Parallèlement, nous continuions, chacun de notre côté, à mettre des choses en place et à faire comprendre à fiston qu’il devait nous aviser lorsqu’il allait se promener. Quant à moi, j’ai fait le tour de tous ses amis, avisé tous les parents, pris en note tous les numéros de téléphone et donner le mien en cas d’urgence! J’ai même distribué une lettre à mon voisinage pour sensibiliser les gens à sa différence.

Mais malgré tout ce qui était mis en place, malgré les privilèges, les récompenses, les scénarios sociaux, le langage conceptuel et j’en passe, fiston continuait de prendre la poudre d’escampette! Heureusement, grâce à sa montre, je pouvais le suivre à la lettre!

Ce n’est que petit à petit, une étape à la fois, semaine après semaine, mois après mois, que fiston a finalement compris, qu’il ne devait plus se sauver et porter sa montre en tout temps pour ne pas être privé de sortie!  Une fois ce concept appris, j’ai pu insister sur l’heure à laquelle il devait rentrer. Ce qui s’avère un autre défi à relever!

Depuis, de nouvelles montres ont vu le jour et nous avons récemment acquis le modèle dernier cri (Mon Agent Secret)! En plus de pouvoir le localiser, je peux maintenant lui téléphoner. Ainsi, si fiston a un petit oubli, je lui rappelle que c’est l’heure de rentrer. Mais c’est loin d’être gagner…

Alors que je commençais à peine à souffler, voilà que j’ai appris que fiston s’est sauvé de chez son père, durant la nuit!!! C’est lui-même qui m’a appelé pour me l’avouer! Il m’a dit être venu jusqu’ici, mais que je dormais et que la porte était verrouillée. Il n’a pas voulu sonner pour ne pas me réveiller! Je me suis mise à pleurer… Il m’a promis de ne plus recommencer…  Je ne peux que m’imaginer tout le stress et l’angoisse que papa a dû endurer…

Dès demain, je cours acheter une nouvelle serrure pour fermer la porte-patio à clé! Car malgré une cour clôturée et cadenassée, fiston grimpe et saute par-dessus la clôture de six pieds! Je vais aussi faire installer un système d’alarme sur la porte d’entrée…

 

PARTAGER
Article précédentJalousie quand tu nous tiens!
Article suivantPersonnalité 2016 du Salon de l’autisme TSA du Québec
Enseignante en adaptation scolaire, spécialisée auprès de la clientèle vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), je côtoie la différence au quotidien depuis plus de 20 ans. Mère monoparentale de 3 magnifiques enfants, un garçon et deux filles, le hasard (ou le destin) aura voulu que fiston naisse avec un trouble envahissant du développement non-spécifié (ancienne appellation pour le TSA). Un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), beaucoup d'opposition, d'anxiété et d'impulsivité se sont également manifestés chez lui au fil des années. Suite à un parcours et à une scolarisation difficiles, de récentes évaluations ont été poussées plus loin, dont un test génétique, où il apparaît que fiston est porteur du syndrome XXYY, en plus de deux nouveaux diagnostics de SGT et de dysphasie. En mai 2013, j'ai créé la page Facebook Aide à domicile afin de trouver un accompagnateur pour fiston lors de la période estivale. La page changera plus tard de vocation, pour devenir Enfants différents besoins différents qui se veut davantage un réseau de recherche et de partage d’informations pour les parents, intervenants et toutes personnes concernées par la différence de nos enfants. Ce site Web est donc l’aboutissement de ma page et a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre de gens possible face à la différence sous toutes ses formes.