Ces sentiments qui m’envahissent…

0
418

Angoisse, culpabilité, impuissance, désarroi. Ce sont ces sentiments qui m’envahissent ce soir en pensant à toi. Suite à notre mésaventure de la semaine dernière à l’hôpital, je croyais, j’espérais, que tu prennes conscience de toute l’ampleur de tes actes. J’espérais que tu réalises à quel point la situation est devenue critique. Que si tu ne parviens plus à te contrôler, tu risques de te retrouver en centre fermé.

Mais tu n’y arrives pas! Tu l’as même verbalisé lors du retour avec la psychoéducatrice. Malgré que tu saches et que tu comprennes tout ce que tu dois faire, tu ne comprends pas pourquoi tu ne comprends pas. Tu ne comprends pas pourquoi tu n’arrives pas à te contrôler. Tu sais quoi faire, mais ta tête ne veut pas, c’est plus fort que toi.

Si tu savais tout ce que je fais pour éviter d’en arriver là! Je me dévoue corps et âme pour toi, je prends des congés, je collabore avec les intervenants au dossier. Mais je ne peux agir à ta place. Cette partie te revient à toi. Toi seul peux décider de rester ou de t’en aller. Toi seul peux parvenir à te contrôler : tu dois cesser de te sauver.

Je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour te garder à mes côté, mais je n’y arrive pas, je n’y arrive plus… Ton impulsivité a pris possession de tes capacités et tu te mets en danger. C’est pourquoi nous devons retourner te faire évaluer. Pour connaître ce qui ne va pas, ce qui ne va plus. Est-ce la médication qui n’a plus d’effet sur toi? Est-ce l’anxiété qui devient généralisée au point de te paralyser? Est-ce une autre comorbidité?

En espérant que cette nouvelle investigation de ton état nous apporte les réponses tant espérées. Qu’elle nous fournisse des pistes de solutions auxquelles nous n’avions pas pensées. Qu’elle t’apporte la paix et le soulagement bien mérités.

Ce soir, je vais tenter de dormir, malgré tous ces sentiments qui me chavirent. Et je vais garder espoir en un avenir meilleur pour toi, pour nous.

PARTAGER
Article précédentLe petit dico des regards
Article suivantSoutien et répit auprès de personnes à besoins particuliers
Enseignante en adaptation scolaire, spécialisée auprès de la clientèle vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), je côtoie la différence au quotidien depuis plus de 20 ans. Mère monoparentale de 3 magnifiques enfants, un garçon et deux filles, le hasard (ou le destin) aura voulu que fiston naisse avec un trouble envahissant du développement non-spécifié (ancienne appellation pour le TSA). Un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), beaucoup d'opposition, d'anxiété et d'impulsivité se sont également manifestés chez lui au fil des années. Suite à un parcours et à une scolarisation difficiles, de récentes évaluations ont été poussées plus loin, dont un test génétique, où il apparaît que fiston est porteur du syndrome XXYY, en plus de deux nouveaux diagnostics de SGT et de dysphasie. En mai 2013, j'ai créé la page Facebook Aide à domicile afin de trouver un accompagnateur pour fiston lors de la période estivale. La page changera plus tard de vocation, pour devenir Enfants différents besoins différents qui se veut davantage un réseau de recherche et de partage d’informations pour les parents, intervenants et toutes personnes concernées par la différence de nos enfants. Ce site Web est donc l’aboutissement de ma page et a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre de gens possible face à la différence sous toutes ses formes.