Tu as enfin une petite idée de ma vie

0
2768

On entend parler que d’une chose partout sur les réseaux sociaux et à la télé : le fameux coronavirus!

Ça perturbe pas mal tout le monde…

Les écoles fermées, tous les centres d’activités fermés, les cinémas, les rassemblements sont à éviter, tous ces congés forcés et l’isolement… Rester confinés à la maison, éviter les contacts sociaux… C’est pas super facile hein?

Devoir s’organiser du jour au lendemain avec le travail, les enfants qui vont pas à l’école… Ça dérange.

Pis on se le cachera pas c’est plate un peu… Tu trouves pas?

C’est certain, on n’est pas mal pris… On est à la maison, on n’est pas malade… On est juste restreint!

Tu sais, moi je suis une maman d’enfant et d’adulte handicapés.

Je suis à la maison à temps plein…
24 heures sur 24…
Je suis une proche aidante…
Je m’occupe de mon grand garçon majeur handicapé, pas autonome, qui a besoin d’aide en tout, tout le temps…

Je ne sors pas de chez nous (sauf trois heures le samedi matin où je m’offre le luxe de faire les commissions de la famille).
J’ai pas de vie sociale…
Ni d’activités…
Et le seul resto qu’on peut se permettre et qui ne perturbe pas (trop) les enfants, c’est le service à l’auto du Mcdo.

Et c’est là que j’ai compris une chose…

Qu’est-ce que cette pandémie et les mesures émises par le gouvernement on changé pour moi?

Rien pantoute!!!

Si ce n’est le fait que mon plus jeune ne va pas à l’école. Mais comme il a manqué presque deux mois d’école depuis le début de l’année scolaire parce qu’il est toujours malade, qu’il a des problèmes articulaires et qu’un rhume prend des proportions de catastrophe dans son cas, l’avoir à la maison, ça ne change pas grand chose pour moi.

Et tu sais, j’écris pas ça pour me plaindre ou pour dire que je fais plus pitié qu’un autre…

Mais, c’est ma réalité…
Comme celle de bien des parents d’enfants (ou d’adultes) handicapés…
Comme celle des proches aidants…

On est isolés, restreints et confinés comme ça, tout le temps!
Pandémie ou pas.

Dans quelques mois (ou semaines) la vie va reprendre son cours normal pour toi.
(Avec ses séquelles économiques malheureusement!)
Les écoles vont ré-ouvrir, les cinémas et le gym aussi.
Tu vas retourner au travail.
Les voyageurs vont voyager…

Tu ne seras plus isolé…
Confiné…
Restreint…
Seul…

Mais, moi oui… Ça ne s’arrêtera pas quand le gouvernement va le décider.
Je suis la mère d’un enfant et d’un adulte handicapés.
Je suis une proche aidante.
Et ça, c’est pour toute la vie.

PARTAGER
Article précédentSolution pour enfants enfermés en temps de crise
Article suivantListe d’activités à faire en ces temps de confinement
Maman de trois enfants, une fille et deux garçons , Valérie, Pierre (atteint d'autisme, du Syndrome de Gilles de la Tourette, de TDAH, de trouble anxieux généralisé) et Xavier (autiste). Passionnée d'animaux et de plein air, je m'efforce de faire connaître à mes fils le dépassement de soi à travers les randonnées et les excursions! Je partage les nombreux défis, les grandes et petites victoires aux quotidiens que peut représenter la vie avec mes deux fils!