Quand les mots ne viennent pas

0
3113

Quand l’envie de parfaitement se comprendre prend le dessus mais que malgré tous les efforts, la certitude de la parfaite compréhension n’y est pas!  Le langage des signes, les pictogrammes envahissent notre quotidien afin de nous permettre toi et moi ma poulette d’amour, d’arriver à entrer dans l’univers l’une de l’autre et ainsi, réussir à se comprendre.

Avec ton trouble de langage, ce n’est pas que le dialogue qui est problématique.  Ce trouble a aussi son lot de souci.  Quand tes petits mots ne sortent pas, quand tu es prisonnière de ton besoin de t’exprimer, mais que ça bloque.  Elle est où la clé pour déverrouiller ce trouble??   Ce trouble qui te fait pleurer sans cesse parce que moi ta maman, je n’arrive même pas à te comprendre par moment.

Ce trouble de langage qui engourdi ta compréhension.  Comment t’aider à comprendre si la capacité de comprendre n’y est pas.  Je trouvais les mots du diagnostic si simples face à tout ce qu’il te fait subir jusqu’au jour où l’on m’a expliqué qu’en fait, un trouble de langage, c’était le petit frère de l’autisme!  Tes agissements et tes comportements ont tellement mis en doute la possibilité que tu sois aussi autiste comme ton frère aîné.  Encore aujourd’hui, nous tentons de progresser en gardant l’œil ouvert car parfois, il arrive que le diagnostic de trouble de langage devienne plutôt un diagnostic d’autisme.  Tu n’as que 3 ans, le temps nous le dira.

Tu es assoiffée de besoin sensoriel, tu veux encore malgré ton 3 ans bien fait, porter tous les objets à ta bouche, découvrir le monde avec celle-ci.  Il ne faut pas mon trésor, car l’ingestion de bactéries est trop importante quand ton besoin de léchage de vitrines, de voitures et de poteaux se fait sentir, ce sont les selles liquides qui s’en suivent.  Tu as toujours ta suce lors des sorties en public, oui les messieurs dames te le rappellent sans cesse « mais que fais-tu encore avec une suce? ».  Nous savons nous pourquoi, hein ma puce?  Ces gens qui ne te comprennent pas quand tu leur parles, ces regards de jugement dont j’aimerais tellement te protéger.

Prisonnière de ton incapacité de communiquer, je veux que tu saches que la montagne de la communication, nous l’escaladerons ensemble!

Un jour, j’arriverai à te communiquer la taille de l’amour que j’ai pour toi!

Maman xox

 

PARTAGER
Article précédentApprendre à 35 semaines que mon bébé est porteur de trisomie 21
Article suivantEt pouf! Le monde s’écroule…
Je suis maman de 4 magnifiques enfants. J’ai dû mettre ma carrière en veille afin de m’occuper à temps plein de ma belle tribu. Mes journées bien remplies, mes rendez-vous entre plusieurs spécialistes pour les soins de mes enfants me gardent sans aucun doute, sur la route des défis. Mon quotidien me permet de vivre dans différentes facettes de la différence. Alimenter par un amour immense pour mes enfants, c’est avec force et détermination que j’affronte les hauts et les bas de l’autisme, le TDAH, la dyspraxie, les TACS et le trouble de langage... On se demande parfois si je collectionne les diagnostics hahaha! Je partagerai des moments de mon quotidien avec vous qui vous feront rire aux éclats, réfléchir, voir encore même verser quelques larmes, quoi qu’il en soit, je m’ouvrirai à vous comme si je parlais dans l’oreille d’une grande amie. Écrire pour moi est une grande évasion à laquelle j’accorde une grande importance. J’immortalise de cette façon, mes hauts et mes bas qui deviennent de beaux souvenirs inestimables. Ne m’appelez pas la courageuse, mais plutôt celle qui a un amour inconditionnel pour ses enfants.