Enfants en première

0
480

Ce dimanche 10 avril 2016, avait lieu la 4e édition du programme Enfants en première à l’aéroport de Dorval. Cette année encore, plus de 200 participants ont pu assister à cette activité. Lancé en octobre 2013 sous forme de projet pilote, le programme permet à des enfants autistes et à leur famille de se familiariser avec le processus aéroportuaire.

Sachant que la nouveauté et les transitions sont souvent difficiles pour ces enfants, ces derniers peuvent ainsi expérimenter toutes les étapes du processus, à l’exception du décollage. Après avoir passés les douanes, les enfants empruntent le corridor d’embarquement pour se rendre dans l’avion et ont la chance, une fois à bord, de visiter la cabine de pilotage. Ce programme permet aux familles qui souhaitent voyager avec leur enfant autiste, d’éviter de vivre un stress supplémentaire.

Fiston qui assistait à cette journée exceptionnelle, en vue de faire son premier voyage en avion cet été avec son père, a retenu que papa avait sonné parce qu’il avait gardé sa ceinture! Il était aussi très heureux d’avoir pu prendre une photo sur le siège du pilote!

Bravo aux principaux organismes et partenaires de Aéroports de Montréal de faire vivre cette expérience aux familles et aux enfants vivant avec le TSA. Par la même occasion, cet événement permet au personnel de l’aéroport et des compagnies aériennes de connaître cette clientèle unique afin de mieux répondre à leurs besoins particuliers.

PARTAGER
Article précédentS.O.S. Intimité
Article suivantQuand la neutralité ne peut tout excuser
Enseignante en adaptation scolaire, spécialisée auprès de la clientèle vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), je côtoie la différence au quotidien depuis plus de 20 ans. Mère monoparentale de 3 magnifiques enfants, un garçon et deux filles, le hasard (ou le destin) aura voulu que fiston naisse avec un trouble envahissant du développement non-spécifié (ancienne appellation pour le TSA). Un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), beaucoup d'opposition, d'anxiété et d'impulsivité se sont également manifestés chez lui au fil des années. Suite à un parcours et à une scolarisation difficiles, de récentes évaluations ont été poussées plus loin, dont un test génétique, où il apparaît que fiston est porteur du syndrome XXYY, en plus de deux nouveaux diagnostics de SGT et de dysphasie. En mai 2013, j'ai créé la page Facebook Aide à domicile afin de trouver un accompagnateur pour fiston lors de la période estivale. La page changera plus tard de vocation, pour devenir Enfants différents besoins différents qui se veut davantage un réseau de recherche et de partage d’informations pour les parents, intervenants et toutes personnes concernées par la différence de nos enfants. Ce site Web est donc l’aboutissement de ma page et a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre de gens possible face à la différence sous toutes ses formes.