Un massage adapté

0
467

Je suis allée faire faire un massage à Antoine. Je crois beaucoup en ces alternatives combinées à ce que nous avons déjà. Nous avons essayé la nouvelle technique créée et enseignée par Mélissa Boulanger, la Technique MEBP.

Beaucoup de choses m’ont agréablement surprise à comparer aux autres massages standards que j’avais déjà fait faire à Antoine.

Tout, je dis bien tout, est adapté pour nos enfants différents.

Premièrement, on rentre dans une salle où se trouve un matelas de gymnase au sol avec une couverture dessus. Différent des tables de massage traditionnel où nos cocos bougent dans tous les sens. Ici c’est fait en sécurité, bien au sol, tout en gardant un confort.

Par la suite, la massothérapeute explique à l’enfant le déroulement du massage à l’aide de pictogrammes. Une flèche que l’enfant pourra bouger lui permettra de suivre le fonctionnement. Ce déroulement sera placé bien à la vue de l’enfant en face de lui.

Le Time Timer montrera le temps indiqué pour la durée du massage, lui aussi bien à la vue.

Tout au long du massage, la massothérapeute demande à l’enfant ses préférences entre les pressions et les effleurages. À la fin, l’enfant a le droit de choisir un dernier cinq minutes à l’endroit qu’il a préféré ou à un nouvel endroit sur le corps.

Bien sûr, le parent est présent et l’enfant reste habillé tout au long du traitement.

L’enfant a accès au lézard lourd, au tangle et au respect de sa massothérapeute.

Ce sera certain qu’Antoine y retournera car il a tout simplement a-d-o-r-é. J’ai bien aimé le souci du détail, les pressions faites stratégiquement. Ce massage nécessite une formation spéciale et seules les personnes ayant suivi le cours peuvent le faire.

Parfois, on ne sait pas quoi donner aux enfants différents à leur fête ou à Noël. Leurs goûts restreints sont difficiles à voir pour les parents et amis. Je vous suggère fortement un massage avec Mélissa ou  l’un(e) de ses élèves.

Bon massage!

Technique MEBP®

PARTAGER
Article précédentNous sommes des combattantes
Article suivantParce que…
Je suis maman d'un merveilleux garçon qui a un TDAH et un TSA sans déficience intellectuelle. J'ai toujours été sensible à la maladie et aux troubles mentaux, je suis d'ailleurs préposée aux bénéficiaires. Mon fils réussit à faire ressortir le meilleur de moi-même. Le but de mes textes est d'évacuer mais surtout de conscientiser le monde à la différence et aux troubles mentaux ainsi qu'à leurs aspects dans la vie de tous les jours. J'espère vous toucher par mes écrits autant que moi je suis touchée en les écrivant.