Merci Altitude Gym!

0
388

Choisir un camp de jour pour un enfant différent c’est tout un défi!  Cette année, nous sommes allés au Salon des camps afin d’avoir une bonne vue d’ensemble.  Nous cherchions un camp pour trois jours seulement! Notre fils est dyspraxique, il a des difficultés au niveau langagier et il a une hypersensibilité aux bruits. C’est cette hypersensibilité qui est la principale difficulté lorsque vient  le temps de choisir  un camp.  Un groupe de 20 enfants c’est trop bruyant!

Altitude Gym nous proposait  des groupes d’environ 10-12 enfants.  De plus, il était possible de s’inscrire à la journée pour les dates dont nous avions besoin.  Nous savions aussi que le fait de faire de l’escalade aiderait notre fils à gérer les moments où il y aurait plus de bruit.  Tous les exercices de proprioception l’aident à rester en contact avec son corps et donc à mieux gérer les stimuli.

Nous l’avons donc inscrit pour les trois journées, en pensant à un plan B, car on ne sait jamais comment les choses vont se passer!  Lors de l’inscription, j’ai bien indiqué sur la feuille qu’il est hypersensible aux bruits.  Je ne me faisais pas trop d’illusions, je pensais que personne ne porterait attention à cette petite note…

À ma grande surprise, lors de l’accueil de la première journée, la personne qui nous a accueillis était au courant et la monitrice de notre enfant avait été avisée.  Wow!  Quel suivi! Nous étions impressionnés!

À la fin de la journée, nous avons récupéré un garçon heureux, un garçon heureux comme nous ne l’avions pas vu depuis plusieurs semaines!  La fin de l’année de scolaire a tellement été difficile pour lui que nous ne reconnaissions pas notre garçon.  Le voir aussi épanoui après une journée de camp n’avait pas de prix pour nous.  Même s’il aime participer à ce genre d’activité, il en ressort habituellement en surcharge et ce n’était pas le cas cette fois-ci!  Et il était toujours aussi heureux après sa deuxième journée!

Lorsqu’est venu le temps d’organiser les adaptations pour la sortie du mercredi, j’ai été étonnée de constater l’ouverture dont le personnel faisait preuve.  Dans le milieu scolaire, j’ai toujours l’impression qu’on me prend pour la maman qui s’en fait trop ou qui exagère les difficultés de son fils.  Là-bas, le personnel comprenait ce que signifiait la surcharge et était prêt à faire le nécessaire afin que notre enfant puisse participer à la sortie et en garder un bon souvenir.  En 10 minutes, tout était organisé!  Wow!  Je me suis demandé si c’était le fait qu’on payait pour le camp, mais ma réponse c’est non, on tient au bien-être des enfants, et même à celui des enfants différents!

Merci Altitude Gym, mon fils a apprécié ses trois jours de camp et en garde un excellent souvenir et moi, j’ai maintenant la preuve que les choses peuvent être si simples lorsqu’on prend le temps de comprendre au lieu de juger!

Vous n’avez jamais pensé à un programme école-escalade? Un programme qui accepterait des enfants différents bien sûr!

Merci encore, voir mon fils heureux c’était le plus beau cadeau que vous pouviez me faire!

Altitude Gym

Facebook

PARTAGER
Article précédentLe choc du diagnostic
Article suivantUn séjour inoubliable – Projet pilote du Camp Familial TSA
Maman de quatre enfants, qui par leur grande sensibilité, l’ont amenée à remettre en question tout ce qui semble acquis ou naturel pour la plupart des gens. Elle se dévoue pour que ses enfants restent connectés à cette essence profonde qui leur est propre. Deux de ses enfants ont reçu un diagnostic de dyslexie/dysorthographie. Pour l’un d’eux, s’ajoutent une dyspraxie verbale, un trouble de la coordination motrice et un profil mixte d’hypersensibilité et d’hyposensibilité. Enseignante au primaire depuis 2002, elle travaille maintenant exclusivement avec les enfants en difficulté d’apprentissage.