Réapprendre

0
365

Cela fait maintenant près de sept mois que tu es là-bas. Qu’on se voit un weekend sur deux. Déjà que j’avais du mal à devoir partager ta vie, voilà que tu es à mes côtés à peine 48 heures par mois…  C’est dur, très dur pour nous, pour moi. J’ai peur de m’habituer à ton absence, malgré moi. À chaque fois, je dois réapprendre à vivre avec toi. Et tes sœurs aussi.

Réapprendre à lire tes comportements pour éviter la crise. Réapprendre à reconnaître les signes de ton anxiété. Réapprendre à t’apprivoiser.

Ce soir, ta sœur a voulu t’aider, elle ne cherchait que ton bien. Mais tu l’as mal comprise et tu as explosé. Et elle a explosé aussi. Des paroles ont dépassé la pensée. Des coups ont été frappés. Des pleurs ont surgi. C’était plus fort que toi, tu n’étais pas bien. Tu voulais partir, loin de nous, loin d’ici. Mais pour aller où, tu n’en savais rien. Dans un élan de regrets, tu t’es excusé, tu t’es réconcilié. Puis, épuisé, tu t’es tout simplement endormi.

Tes sœurs et moi devons apprendre à cheminer dans tout ça. C’est difficile pour nous aussi. Pour notre bien à toutes les trois. Pour qu’une fois que tu reviendras, nous formions à nouveau une famille unie. D’ici là, nous t’attendrons, même si  c’est long. Car toi seul peut décider de ton retour parmi nous.

Ton avenir t’appartient. Tu es le seul à pouvoir franchir ce cap. Mais j’ai foi en toi. Je sais que tu y parviendras. Et sache que quoi qu’il arrive, je serai là pour t’accompagner. Tes sœurs et moi t’aimons plus que tout et ta place à nos côtés sera toujours bien gardée. Quoi que tu fasses, quoi que tu dises, tu seras toujours mon bébé et jamais je ne t’abandonnerai.

Je t’aime mon grand garçon xx

 

PARTAGER
Article précédentNous sommes David…
Article suivantComité des usagers du CRDITED de Montréal
Enseignante en adaptation scolaire, spécialisée auprès de la clientèle vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), je côtoie la différence au quotidien depuis plus de 20 ans. Mère monoparentale de 3 magnifiques enfants, un garçon et deux filles, le hasard (ou le destin) aura voulu que fiston naisse avec un trouble envahissant du développement non-spécifié (ancienne appellation pour le TSA). Un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), beaucoup d'opposition, d'anxiété et d'impulsivité se sont également manifestés chez lui au fil des années. Suite à un parcours et à une scolarisation difficiles, de récentes évaluations ont été poussées plus loin, dont un test génétique, où il apparaît que fiston est porteur du syndrome XXYY, en plus de deux nouveaux diagnostics de SGT et de dysphasie. En mai 2013, j'ai créé la page Facebook Aide à domicile afin de trouver un accompagnateur pour fiston lors de la période estivale. La page changera plus tard de vocation, pour devenir Enfants différents besoins différents qui se veut davantage un réseau de recherche et de partage d’informations pour les parents, intervenants et toutes personnes concernées par la différence de nos enfants. Ce site Web est donc l’aboutissement de ma page et a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre de gens possible face à la différence sous toutes ses formes.