Notre périple, notre famille unique

0
346

Mon chum et moi, on a créé trois magnifiques petits humains qu’on aime plus que tout au monde. Ils sont tous uniques et merveilleux, mais force est de reconnaître qu’ils nous ressemblent beaucoup plus que nous voudrions l’admettre. Un mixte de bagage génétique, une dose personnalité, beaucoup de qualités, une pincée de défauts (bon peut-être une cuillerée!), des valeurs et des croyances et une quantité incalculable d’amour… C’est avec ça qu’on a créé  notre périple, notre famille unique.

Décider d’avoir des enfants, c’est comme planifier un voyage, mais sans trop connaître la destination. On a beau avoir tout l’équipement nécessaire, avoir lu les guides touristiques, on aura peut-être quand même un dépaysement. Avoir des enfants à besoins particuliers, c’est atterrir dans un pays unique et magnifique, mais qui ne ressemble en rien à ce que nous nous étions préparé.  Non, je me trompe, une chose est pareille : le coup de foudre  inconditionnel avec ce petit bout de toi que tu as créé, ça frôle la magie.

Le périple sera rempli de péripéties, de montagnes à surmonter et parfois tu seras à bout de souffle. Tu te demanderas pourquoi toi, tu n’as pas atterri dans un tout inclus prévisible et relax comme la plupart des gens.  Rapidement, tu te rappelleras que ce voyage est aussi parsemé de découvertes exceptionnelles, de moments de pur bonheur. Après avoir gravi la montagne, tu auras le souffle coupé par ce paysage unique qui surpasse tous les autres malgré sa différence.

Mes trois petits bouts d’amour font de ma vie un voyage unique, une route parsemée d’embuches, mais surtout d’amour à profusion.

Il faut être honnête, rien n’est parfait et comme dans tout bon voyage, il y a des jours pluvieux. Je dirais même qu’il y a parfois des tornades, mais notre famille est un solide bunker qui résiste aux intempéries.  Ces tempêtes laissent des traces qui ébranlent les voyageurs, mais renforcissent aussi les liens qui nous unissent. Tous les membres de l’équipage ont leurs particularités, les forces de l’un complètent les difficultés de l’autre.

Je remercie la vie d’avoir mis le meilleur des partenaires de voyage sur ma route pour vivre cette aventure. Bien sûr, parfois on est en désaccord sur la route à prendre, il nous faut utiliser les guides à notre disposition. Mais on finit toujours par se rappeler qu’on a choisi ensemble de monter à bord de l’aventure familiale et que même si la route est parfois beaucoup plus chaotique qu’on nous aurions pu l’imaginer, c’est notre chemin à nous!

PARTAGER
Article précédentLes tempêtes dans la tempête
Article suivantBen oui toé!
Maman de trois petites merveilles, deux garçons et une petite fille. Mon plus grand vit plusieurs défis depuis son jeune âge. Il a été opéré trois fois pour un strabisme important entre l'âge de 6 mois et 5 ans. Il a reçu plusieurs diagnostics et hypothèses depuis l'âge de 4 ans : TSA, TOC, TDAH, TOP, SGT. Professionnellement, je suis bachelière en psychologie et membre du registre des droits acquis de l'OTSTCFQ. Je travaille en intervention depuis 15 ans, d'abord auprès d'enfants et de familles. Depuis les 10 dernières années, je travaille en réinsertion sociale avec une clientèle en santé mentale, judiciarisée, dépendance, etc. Je suis depuis 5 ans coordonnatrice clinique responsable d’une équipe de 15 intervenants dans un centre d'hébergement. Je jongle tous les jours avec mes multiples chapeaux et les défis que la vie nous amène.