L’intimidation de nos enfants à l’école

0
56

Nous avons passé, comme la plupart d’entres vous, des années difficiles puisque que Philippe allait dans une classe régulière et était accompagné en tout temps par une assistante professeur à cause de son autisme.

Malgré cela, il était la cible de certains autres étudiants qui le suivaient jusqu’à la maison pour l’agresser. L’école était en face de notre maison et mon épouse devait être à l’extérieur ainsi que la surveillante de l’école pour assurer la sécurité de Philippe. Quand il arrivait à la maison, il allait directement dans sa chambre et tapait sur les murs en criant. Il faisait de grosses colères.

L’intimidation à l’école est inadmissible et tous les parents doivent s’assurer du bien-être de leurs enfants.

Étrangement, lorsque Philippe est allé au secondaire par la suite et qu’il pratiquait les arts martiaux, l’intimidation a cessé, sans qu’il n’ait à les utiliser et beaucoup de ma frustration et de mes inquiétudes sont disparues par rapport à sa sécurité.

Les arts martiaux apportent beaucoup aux enfants et principalement la confiance. Selon mon expérience jusqu’à maintenant, je dois avouer que le peu d’étudiants autistes qui avaient des problèmes à gérer leurs colères ont quitté nos cours et je ne suis pas inquiet qu’un enfant qui pratique les arts martiaux blesse un autre enfant, le contraire est beaucoup plus plausible.

Assurez-vous que vos enfants soient respectés à l’école, les dommages causés par les bullies peuvent être dévastateurs, comme nous l’avons vu aux nouvelles la semaine dernière et surtout pour nos enfants différents.

OSU

 

Pour écouter l’entrevue accordée par Marc-Antoine, autiste, ceinture noir de karaté et moi, André Langevin à l’émission Au Signal : Autisme : s’épanouir grâce au karaté

À lire aussi : Pour que Simon puisse faire une différence une dernière fois…

PARTAGER
Article précédentLettre à l’enseignante de mon enfant
Article suivantLes frères
Père d'un garçon autiste, André est le fondateur d’Autisme Karaté et vice-président d’Adama (Association de développement des arts martiaux adaptés). Professeur de karaté ceinture noire 2e dan, il pratique les arts martiaux depuis plus de 25 ans. Avec son épouse Nathalie, André a développé et adapté des cours de karaté pour les enfants et leurs parents, basés sur son expérience personnelle. Il enseigne maintenant les arts martiaux adaptés depuis 2009 et a fait bénéficier cette discipline à plus de 150 étudiants au prise avec l’autisme à différents niveaux.