Lettre d’amour à mon fils…

0
2503

J’ai besoin de te parler mon amour. Ici, sans jugement. Toi et moi. Ici, parfois quand je suis dans ma tête et que j’ai besoin,  je t’écris comme si j’espérais qu’un jour tu comprennes mes paroles. J’ai espoir en toi car l’espoir, c’est tout ce qui me reste. Alors je le garde ici bien au chaud pour toi.

Une maman ça fait ça, ça vit pour son enfant, ça garde la pierre trouvée au parc qui est si précieuse, ça finit le dessin pour mamie, ça continue jusqu’à temps que toi tu en sois capable.

J’ai espoir qu’un jour, tu apprennes toutes ces petites choses. Que tu les poursuives à ton tour. Que la vie t’apporte ce chemin déjà préconçu qu’est la paternité. Tu sais mon amour, ça commence à m’effrayer…  Ah! Bien sûr, je ne te le ferai pas paraître, mais quand tu es couché le soir, je te regarde dormir comme tous les autres enfants. Je cache ma peur bien en-dedans pour que tu ne la vois pas. Car je ne voudrais jamais que tu crois que tu m’as peiné en étant ce que tu es. Mais la superwomen en moi le vit.

Chaque fois que tu n’es pas avec moi et que le téléphone sonne, le cœur me serre. J’espère tant que ce ne soit pas de toi qu’il s’agisse… Que je ne devrai pas venir te chercher plus tôt à l’école ou au camp de jour car tu n’as pas été capable de gérer une situation. J’ai peur en l’avenir mon cœur, en ton avenir, en mon avenir. Je ne me permettrai pas d’être pessimiste, mais je dois avouer que ma lueur d’espoir, je commence à la sentir descendre… J’ai froid. Je cherche mes repères pour être là pour toi et je ne les vois pas, ils ne sont pas assez éclairés.

Comme si tes difficultés assombrissaient cette belle lueur qui émane de toi. J’aimerais tant trouver ce petit morceau qui fait que tout ceci arrive et parvenir à l’arranger pour toi mon amour. Quand tu fais une crise et que tu termines sur le sol, complètement épuisé, j’aimerais te bercer assez pour que ta douleur intérieure descende dans le sol et y reste. Comme si te bercer apaisait tes sens. J’aimerais lorsque tu ne gères pas et que tu finis par te blesser, t’apporter dans un gros nuage qui te prendrait tous tes soucis, où tu pourrais enfin sentir une certaine légèreté. J’aimerais trouver ce qui t’apaiserait, mais je ne trouve pas.

Donc pour l’instant, ce que je vais t’offrir, c’est de l’amour. Car c’est tout ce dont je suis capable. En attendant que je trouve, tiens ma main, elle te guidera. Regarde mes yeux, et imprègne-toi de mon amour. Vois en moi, comme je suis fier de t’avoir comme enfant. Écoute ma voix, elle te bercera quand tu n’y croiras plus. Et surtout sens mon cœur, car avec l’amour que j’ai pour toi, c’est sûr qu’on traversera tout ça. Je serai là, avec toi. Je t’aime plus que tout. Je ne te lâcherai pas. Aie confiance en la vie… Aie confiance en moi… Je suis là… pour toi.

Maman xx

PARTAGER
Article précédentUn petit matin comme ça!
Article suivantMon cher enfant
Je suis maman d'un merveilleux garçon qui a un TDAH et un TSA sans déficience intellectuelle. J'ai toujours été sensible à la maladie et aux troubles mentaux, je suis d'ailleurs préposée aux bénéficiaires. Mon fils réussit à faire ressortir le meilleur de moi-même. Le but de mes textes est d'évacuer mais surtout de conscientiser le monde à la différence et aux troubles mentaux ainsi qu'à leurs aspects dans la vie de tous les jours. J'espère vous toucher par mes écrits autant que moi je suis touchée en les écrivant.