Extra-de-l’ordinaire

0
413

Voici le texte de Fannie Dionne, collaboratrice et maman extra-de-l’ordinaire.

Je suis parent avec un plus. J’ai des enfants tellement extra-de-l’ordinaire qu’on m’a ajouté un qualificatif après le nom parent. Mes enfants sont différents, pour ceux qui m’entourent. De mon côté, c’est ma réalité, ma normalité depuis toujours.

On définit ça comment un parent d’enfant différent?

Il a quoi de spécial ce parent?

Je vais vous le dire moi!

J’ai des cernes, un agenda qui ressemble à celui d’un premier ministre, je manque cruellement de temps. Je suis toujours à la course entre l’école, les rendez-vous, l’épicerie, le travail, les activités parascolaires. Une marathonienne, rien de moins!

En plus, je souffre, oui monsieur-madame! Je souffre de ne pas avoir une maudite seconde pour moi. Pour couronner le tout, la cerise sur le sunday comme on dit : je me sens coupable de ne pas en faire assez. Parce que la réalité « visible » des parents ordinaires semble tellement facile. Pas de stress lié à une liste d’attente, un nouveau diagnostic qui tombe au moment où l’on se disait que le pire était derrière nous. Ces parents-là, les « ordinaires », ne vivent pas les petits deuils qui me rappellent que mes chérubins ne rentrent pas dans le moule. Puis, vous n’avez pas idée des batailles au quotidien. Bataille pour l’habillement entre deux saisons, pour le mix de textures dans l’assiette, le changement imprévu dans l’horaire et je passe les batailles épiques avec le milieu scolaire.

Moi, le parent d’enfant différent qui a un coco un peu weird  à l’épicerie, je veux te dire que je suis fière de mes enfants. Je suis fière du chemin parcouru, de toutes ces petites et grandes victoires que tu ne peux pas comprendre, toi, parent ordinaire. Ma vie est faite de joies et de déceptions, comme toi, parent ordinaire.

Moi, j’ai de la chance. Sur ma route cahoteuse, j’ai rencontré des gens extraordinaires qui ont fait des miracles dans ma vie.  À toi parent cerné, fatigué et anxieux, sur une liste d’attente, je te dis : « Sois fier du chemin parcouru, focus sur les progrès et s’il-vous-plait, ne te compare pas, car tu es un parent. Certes différent aux yeux des autres, mais pour moi, tu es un parent, point final! »

Fannie Dionne, maman de 3 beaux enfants différents et TES en milieu scolaire

PARTAGER
Article précédentLe pouvoir de changer les choses
Article suivantJe t’aime mon fils
Vous êtes le parent d'un enfant différent? Vous travaillez auprès d'une clientèle à besoins particuliers? Vous aimez écrire et souhaiteriez partager votre expérience pour sensibiliser les gens à la différence? Faites partie de l'équipe des Collabos!