En ce mois de l’autisme

0
201

En ce mois d’avril, mois de sensibilisation à l’autisme, je suis un peu perdue…

Effectivement, la communauté autistique se plaint sans arrêt que l’autisme est passé sous silence, qu’il n’est évoqué par les médias que lors de la semaine du 2 avril, mais quand enfin, on le médiatise, cette même communauté râle…

Pourquoi? Parce que ceci n’a pas été dit, cet aspect-là de l’autisme n’a pas été évoqué, les personnalités n’évoquent qu’un profil autistique…

Je suis aussi atterrée par cette discrimination intracommunautaire…

Cette discrimination, pour laquelle on se bat, celle qui nous fait souffrir au quotidien, est pratiquée au sein même de la communauté autistique entre les familles d’enfants autistes sévères et les autres…

Dernièrement, la catégorisation des diverses formes d’autismes a été généralisée, ce dont tout le monde semblait se réjouir, mais elle persiste dans les esprits…

Certes, certains combats sont plus difficiles, pour certains, l’avenir est plus inquiétant que pour d’autres, mais ce n’est pas en se divisant que ça changera les faits… Ce n’est pas en se jugeant entre nous, que les autres ne nous jugeront plus…

Ne dit-on pas que l’union fait la force?

Alors, en ce mois d’avril, je m’interroge et je m’inquiète sur l’avenir de l’autisme… Je m’interroge sur l’unité de la communauté autistique… Je m’interroge sur les motivation de certains…

Si je doute autant en faisant partie de cette communauté, qu’en est-il des « étrangers », ceux qui n’en font pas partie?

Si, au lieu que chacun essaie de tirer la couverture à lui, si chacun était cohérent dans ses propos et attentes, si chacun mettait une pierre à l’édifice pour l’autre, en résumé, si chacun se battait pour l’autisme et non pour son autisme, alors, peut-être qu’enfin, nous arriverions à avancer… Peut-être qu’enfin nous arriverions à nous faire entendre… Peut-être qu’enfin, un avenir plus prometteur se profilerait…

PARTAGER
Article précédentMon fils
Article suivantHeu… Sérieux??
Maman de six enfants dont le petit dernier est TSA. Fondatrice et présidente de l'association "Autismopolis, le monde de Melvinn et ses amis", partenaire de l'association "Bouger pour l'autisme", dont je suis la coordonnatrice de l'antenne 71. Je sensibilise aussi à l'autisme via les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Twitter) Je suis aussi blogeuse et youtubeuse à mes heures perdues.